Le réalisateur de "La Guerre des polices" à Saint-Quay-Portrieux samedi 24 février

Robin Davis a réalisé le film La Guerre des polices avec Claude Brasseur, Marlène Jobert, Jean-François Stévenin et Claude Rich.

Pour la 9e édition des « Mi-nuit du cinéma » le samedi 24 février au cinéma Arletty de Saint-Quay-Portrieux, l’association Ciné St Ke a usé du carnet d’adresses du réalisateur quinocéen Fréderick Laurent, pour faire venir Robin Davis.

Parmi les grands réalisateurs français ( La guerre des polices  ou  J’ai épousé une ombre), il a fait ses armes avec Georges Lautner.

Puis, volant de ses propres ailes, il a pris, à son tour Fréderick Laurent sous sa protection.

À deux, ils collaboreront sur deux films et plusieurs téléfilms.

Fréderick Laurent passera ainsi neuf années auprès du « maître » avant de produire ses propres œuvres.

Deux films en projection

La 9e soirée des « Mi-nuit du cinéma », qui commence à 19 h par un accueil apéro, se poursuivra avec la projection de ces deux films phare.

Entre 19 h et 20 h, et avant la deuxième projection, Robin Davis dira quelques mots et anecdotes sur le tournage de chacun des films.

Toujours entre les deux projections un buffet sera servi. Les séances se finiront par un café gourmand avec le réalisateur.

  • « La guerre des polices » est l’image des rivalités entre la brigade territoriale et l’antigang, pour capturer l’ennemi public n° 1. Elles se livrent à un combat sans merci. Avec Claude Rich, Claude Brasseur et Jean-François Perrier.
  • « J’ai épousé une ombre », drame psychologique jouant sur les sentiments comme le désespoir, la peur, la dissimulation, recherche du bonheur ou culpabilité. Avec Nathalie Baye, Francis Huster, Richard Borhinger, etc.

Infos pratiques : La 9e soirée « Mi-nuit du cinéma », samedi 24 février au cinéma Arletty à Saint-Quay-Portrieux. Tarifs : 18 €, le pas 2 films et buffet ; 10 € pour les moins de 18 ans. Prévente recommandée à partir du 21 février au cinéma Arletty.

Source: Cote Quimper Bretagne

Partagez cette information

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire