Agriculture et culture à la ferme de Malagra à La Bazouge-du-Désert

Laurence Collet, éleveuse de poule pondeuse, son mari Jérôme, maraîcher, Thierry Leralu, animateur jardinier et leur chien, Loulou, devant la yourte et le jardin.

Laurence Collet, éleveuse de poule pondeuse, son mari Jérôme, maraîcher, Thierry Leralu, animateur jardinier. (©La Chronique républicaine)

À la Gobetière, lieu-dit de La Bazouge-du-Désert où est installée la ferme de Malagra, on perd un peu la notion du temps.

Dans cet espace préservé de 18 ha, se mêlent un jardin pédagogique, une yourte, des serres pour le maraîchage, des poulaillers pour les poules pondeuses, un champ pour les poneys ou encore une caravane pour accueillir les wwoofers (bénévoles souhaitant découvrir le travail à la ferme).

Laurence Collet s’occupe des poules, des quelques vaches allaitantes et des équidés. Avec Jérôme, son mari maraîcher, ils sont installés ici depuis neuf ans en agriculture biologique.

Ferme agri-culturelle

Marie-Hélène Maison est conteuse. Elle est venue rejoindre le couple à la ferme en y installant sa maison en 2009.

Amies depuis L’adolescence, Marie-Hélène et Laurence peuvent alors faire naître leur projet : mêler agriculture et culture sur un même lieu.

L’association La ferme de Malagra est donc créée en 2016. L’été dernier, elles ont lancé une campagne de financement participatif et ont récolté 7 000 € ainsi qu’une subvention du Conseil départemental. Cet argent a permis d’acheter la yourte et d’engager Thierry Leralu en contrat aidé pour s’occuper du jardin pédagogique qui « est sorti de terre en cinq mois », explique-t-il.

Les petites colos

En un an, les activités de l’association ont explosé. Depuis cet été, Laurence et Marie-Hélène accueille des petites colos de trois jours à la ferme avec deux nuits dans la yourte pour six enfants âgés de 6 à 14 ans.

Laurence explique  :

Nous recevons des enfants qui viennent de familles d’accueil, alors l’idée c’est de permettre à des fratries, souvent séparées, de se retrouver. Lors de ce petit camp, on cuisine, on fait des ballades avec les chevaux, on mange ce qu’on a récolté…

Tous les enfants sont les bienvenus.

Label Accueil Paysan

À la journée, la ferme, labellisée Accueil Paysan, accueille aussi des centres de loisirs, des écoles, des adultes handicapés et des personnes âgés. Laurence indique  :

Depuis deux ans, on fait de l’accueil social. Des enfants, atteints de troubles du comportement, viennent passer du temps ici pour se ressourcer. Ça les calme et ça les apaise aussi.

Marie-Hélène donne des ateliers de plantes sauvages et médicinales : savoir les reconnaître et les utiliser pour se soigner en fabriquant des baumes au calendula ou des huiles au Millepertuis.

À partir de la rentrée, Laurence souhaite mettre en place des cours d’équitation relationnelle. L’objectif premier n’est pas de monter le cheval mais de nouer une relation avec lui. « Si on prend soin de la relation avec l’animal, on va développer une présence au vivant », assure Laurence.

Tout un programme.

Atelier massages et plantes animé par Marie-Hélène Maison : samedi 18 août de 10 h à 17 h. 80 € par personne. A la Gobetière, La Bazouge-du-Désert

Atelier cheval et yoga animé par Laurence Collet : dimanche 26 août de 14 h à 17 h. 40 € par personne. A la Gobetière, La Bazouge-du-Désert

Source: Cote Quimper Bretagne

Partagez cette information

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire